La robe de Noël

C’est ma 1ère cousette depuis un petit moment. J’ai été très occupée. Je n’ai donc pas eu trop de temps pour me poser, donc de me lancer dans un projet couture. Mais je voulais me faire une robe de Noël…

Et j’avais en tête depuis longtemps d’utiliser ce néoprène pailleté trouvé à un déstockage d’Agnès B. C’est un tissu assez épais , d’une élasticité de 35 % environ, avec une face unie noire et l’autre vert noir pailleté.

Le modèle est très librement inspiré du haut de la robe Zéphyr  car j’adore les découpes princesse , sans la coupure au niveau de la taille et avec une jupe fourreau. L’encolure est en V.

J’ai réalisé le patron en cours de modélisme, en démarrant avec mon corsage de base, ce qui permet de gagner un peu de temps. Du temps, je n’en avais pas trop : j’ai eu un peu de mal à programmer des plages horaires suffisantes car Muriel était surbookée en ce mois de décembre. Toutes les copines du cours voulaient se coudre un joli vêtement pour commencer la nouvelle année.

Le devant est constitué de 3 morceaux  et le dos de 4 morceaux. Au niveau du dos, j’ai prévu une fente en bas car  la robe est assez étroite.

J’ai aussi coupé une parementure pour mon encolure, en 2 morceaux.

J’ai prévu coudre des petits mancherons pour me couvrir un peu le haut des bras.

Après la coupe, j’ai tout faufilé, à mon habitude, et le 1er essayage a été concluant ; il fallait juste reprendre un peu au niveau du buste. Quand on fait ce genre d’ajustement, il est beaucoup plus commode d’enfiler le vêtement sur l’envers.

J’ai tout cousu à la surjeteuse et le travail a été promptement et proprement exécuté. Pour les tissus stretch, c’est un vrai plus d’utiliser cette machine merveilleuse.

J’ai rencontré une seule difficulté : le croisement de l’ourlet du bas avec le rabat de la fente. Muriel m’avait montré rapidement à la fin du cours comment procéder en retournant le tissu, mais j’ai été incapable de refaire la même chose une fois seule. J’ai fait comme j’ai pu (bidouillage) mais je pourrais éventuellement recommencer ce morceau car il est cousu à la main, au point de chausson ; c’est donc très facile à défaire.

Je porterai cette robe avec un petit gilet en laine noire brillante pour Noël. et si j’ai le temps je coudrai une veste courte et sans col avec le patron de cette veste et de celle là car il me reste encore bien suffisamment de tissu. J’envisage utiliser le côté double face de mon tissu, à savoir un petit gilet noir court à manches 3/4 et avec des bordures ou autres garnitures en tissu pailleté.

 

Nous avons fait les photos le 24 décembre. Il était temps mais il faisait quand même un peu frisquet, malgré le beau soleil et le grand ciel bleu.

Très bonnes fêtes à toutes et à tous et profitez du moment présent.

 

 

 

10 réponses sur “La robe de Noël”

  1. Magnifique cette petite robe verte. J’adore le tissu et cela vous va bien. Belle réalisation aussi le top … pour moi qui suis parfois frileuse, il serait pour l’été… Mais que ne fait on pas pour les fêtes pour briller de mille feux ! Bonne année 2020 en tout et cousettes !

    1. Bonjour Mamilou, merci de votre visite et de votre gentil commentaire. Le top que j’ai cousu pour Charlie est destiné à l’été car, bien que nous soyons en Provence, il fait quand même frisquet au mois de décembre dehors. Meilleurs voeux pour 2020 pour vous et vos proches.

    1. Quand j’ai acheté ce tissu à un déstockage d’Agnès B., il était à un prix dérisoire (5 € le m). Et il est resté dans un placard pendant 2 ans. En plus, le vert ne fait pas partie de mes couleurs les plus habituelles. Au final, je suis contente du produit fini et du confort de ce matériau (c’est un néoprène pas trop épais). Bonne année 2020.

    1. Dans mon article, j’ai mis veste mais l’idée c’est plutôt un boléro ou un gilet court qui arrive un peu en dessous de la taille, sans col, et avec un seul bouton en haut. Comme j’envisage utiliser les 2 faces de mon tissu, il va falloir que je recherche un peu quoi faire et comment. Bonne année 2020.

  2. Magnifique cette robe!!! Je n’ai jamais encore travaillé le néoprène. J’ai acheté un coupon il y a quelques temps mais il n’a pas encore de projet attribué. J’adore le modèle que tu as dessiné et réalisé. Et elle tombe parfaitement bien! Bravo!!

    1. Le néoprène que j’ai choisi n’est pas très épais (pas comme les tissus pour les combis de plongée par ex) mais il a quand même de la tenue. C’est un tissu qui a beaucoup d’avantages : une élasticité d’environ 30/40 % , extensible dans les 2 sens et il ne s’effiloche pas du tout. Si tu le couds à la surjeteuse, c’est très rapide et vraiment propre sur l’envers. Merci de ta visite et bonne année 2020.

    1. Merci beaucoup, Nabel. Ma prof est une super pro et je ne fais qu’exécuter ce qu’elle me dit. Elle voit de suite là où le vêtement ne tombe pas bien. Très bonne année 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *