Le sweat jaune à manches raglan

C’est un projet que j’ai réalisé entièrement , du début à la fin (du patronnage aux finitions) .

Je manque un peu de vêtements unis qui vont avec tout . J’ai donc choisi un molleton jaune , très doux et très confortable , aux tissus Dreyfus à Paris quand nous sommes allés voir Clément et Charlie en décembre .

Les tissus Dreyfus , au marché Saint Pierre , c’est un enchantement pour les couturières : on trouve TOUT , et sur plusieurs étages . Il faudrait y passer des heures . Par contre , je n’ai pas trouvé les vendeuses spécialement avenantes ; j’avais presque l’impression de déranger quand j’ai demandé qu’on me coupe mes bouts de tissu . Rien de grave , mais je me suis sentie très provinciale (et pas dans le bon sens du mot).

Cette précision étant faite , j’ai acheté 1m50 de tissu à l’intérieur doux et gratté , donc d’aspect moelleux .

Le patron a été réalisé en cours de modélisme. Je souhaitais un sweat à manches raglan et j’ai constaté que le patronnage en est assez compliqué . Muriel a fait beaucoup de calculs qui ont permis de réaliser ce que je souhaitais . Je serais incapable de refaire un tel patron seule , mais la suite a été très facile .

J’ai coupé mes morceaux de tissu et j’ai prévu un col cheminée . Tout est rentré juste dans mon morceau de tissu qui aurait pu mesurer 20 cm de plus (mais je m’étais fiée à l’avis de la vendeuse bof bof de chez Dreyfus ) .

Comme à mon habitude de tortue tranquille , j’ai faufilé intégralement le vêtement avant le 1er essayage . Et là , j’ai vu qu’il manquait plusieurs centimètres au col préalablement coupé . Pas de panique : aucune couture n’était définitive . C’est l’avantage de cette façon de faire : je me rends compte des bugs avant d’avoir cousu de façon solide (car je déteste +++ défaire ).

La difficulté provenait des surplus de couture . En effet , j’ai coupé avec des surplus de 1 cm . Mais j’ai faufilé avec des surplus de seulement 6 ou 7 mm , ce qui correspond à ce que fait la surjeteuse . Donc au final , j’avais élargi mon encolure (qui comporte quand même 6 coutures) de 12X3 ou 4 mm . C’est de là que venait ce problème. J’ai donc repris toutes les coutures au niveau du col pour que les surplus mesurent 1 cm.

Et j’ai cousu tranquillement avec la surjeteuse du cours qui exécute des coutures très propres .

Le col est un peu loin du cou : je préfère car je déteste être serrée à ce niveau . Je peux faire un revers à l’extérieur ou à l’intérieur du col, au choix .

Ce vêtement est hyper confortable ; je m’y sens comme en pyjama .

Sur les photos, je le porte avec le pantalon chino à fleurs cousu l’année dernière .

Bonne semaine et profitez de l’instant présent , du beau temps et des gens que vous aimez .

18 réponses sur “Le sweat jaune à manches raglan”

  1. J’adore ce jaune si lumineux , d’ailleurs j’ai un sweat Courcelles dans le même tissu tellement porté qu’il méritait d’être renouvelé… dans la même couleur bien sûr ! Le tien a une bien jolie forme et te va très bien. Bravo !
    (Tu n’as pas eu de chances avec ta vendeuse au marché St Pierre, je trouve qu’ils ont fait de sérieux progrès de ce côté là depuis qq années !)

    1. Je n’ai pas beaucoup de jaune dans ma garde robe. C’est pourtant une couleur sympa dont il faut bien choisir la nuance (je n’aime pas du tout les jaunes qui tirent sur le vert). Pour la forme , tout le mérite en revient à ma prof de modélisme qui est super douée (elle a travaillé avec des grands couturiers et elle a toujours plein d’idées). Merci beaucoup de ta visite et de ton commentaire.

  2. J’adore ton sweat raglan. Bravo pour le patronage et pour la couture (mode tortue ou pas). 😉 Je fais moi aussi un premier essayage bâti ou épinglé avant de coudre. Je suis toujours étonnée de lire sur certains blogs des couturières dépitées qui essaient leur vêtement quasi terminé et qui finalement ne va pas du tout. Mieux vaut jouer la sécurité.

    1. Coucou Fanfreluche. Quand j’ai commencé à coudre il y a 3 ans environ, j’utilisais des patrons Burda et j’étais toute surprise de voir que ça n’allait jamais. Maintenant, je sais que l’ajustage est la partie la plus difficile de ce loisir. Mais avec les patrons sur mesure que nous faisons en cours, il y a beaucoup moins de mauvaises surprises. Il n’empêche que je préfère prendre mon temps et ne pas avoir à défaire car ça abime toujours un peu les tissus. Surtout quand le tissu est du jersey, ça vire rapidement au carnage. Merci beaucoup de ta visite et de ton commentaire. A bientôt.

  3. Toujours sympa ce que tu fais !!!!
    Et quant au marché saint Pierre ne t’inquiète pas les vendeuses ont toujours été antipathiques je pense qu’ils les choisissent !
    Etant née à Paris et y ayant vécu jusqu’à 35 ans j’ai eu le temps de m’en apercevoir …..Heureusement que c’est une caverne d’Ali Baba pour les tissus !!!
    bonne continuation !!!!!

    1. Coucou Marion, merci beaucoup de ta visite et de ton commentaire. Il n’y a que chez Dreyfus que j’ai trouvé des vendeuses si déplaisantes. Par contre, aux Coupons St Pierre, elles étaient plutôt sympas. C’est vrai que la vie à Paris est stressante, mais ça ne coûte rien d’être souriant… Mais j’y retournerai quand même. Biz

  4. C’est lumineux, et parfaitement sur mesure: bravo! Nous sommes donc plusieurs tortues en couture, moi aussi je bâtis pas mal,( sauf avec burda, car j’ai tellement l’habitude de leurs patrons que je sais où je sois intervenir), et j’aime les coutures de finition à la main, ça me détend! Je crois que la palme des vendeuses mal lunées revient à Toto à Saint Germain en Laye: c’est un vrai sketch, d’autant plus qu’elles ne connaissent quasi rien en couture!
    A bientôt

    1. Ce sweat est tellement confortable que j’envisage en coudre un autre avec le même patron. Pour le tissu, je ne vais pas me déplacer à Paris, mais j’irai jeter un oeil à Mondial Tissus (ça me fait moins loin). Mais à Paris, il y a quand même de super magasins avec un magnifique choix (soupir…). Merci de ta visite et de ton commentaire. C’est toujours un plaisir de te lire. Biz

    1. Coucou Nabel, d’après le rythme de l’arrivée de tes cousettes sur le blog, je me doutais bien que tu es plutôt du genre hyper active. Moi au début, j’étais un peu boulimique de couture. Maintenant, je couds tranquillement et puis j’ai aussi plein d’autres activités en particulier pour entretenir ma forme physique . Merci de ta visite et de ton commentaire. Biz

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *