Je couds un pantalon pour un homme…

Toujours dans le cadre du défi « je couds pour un homme » lancé par Nabel, j’ai décidé de m’attaquer à un jean pour Richard.

Donc, j’ai réalisé le patronnage du modèle en cours de modélisme car il n’est pas question de faire de l’approximatif pour un tel ouvrage !

Et ensuite, je me suis lancée toute seule (oui, oui ) dans la réalisation. Richard avait bien aimé le tissu bordeaux de mon dernier pantalon ; nous avons donc recommandé le même à Tissus.net.

J’ai commencé par les poches dont le sac est fait du même tissu ( Agnès B. ) que ma chemise Mélilot à volants.

Puis j’ai cousu les côtés et l’intérieur de jambes après avoir tout faufilé et fait un essayage. En fait, je préfère procéder comme ça : faufil + essayage et je ne pique que quand le travail me parait correct. C’est vrai que ça prend un peu de temps de tout faufiler et de faire des essayages à chaque étape mais ça m’évite d’utiliser trop souvent le découvite…

J’ai surpiqué les coutures des jambes avec le même fil et j’ai franchement galéré parce que ma MAC n’a pas de bras libre. Il me faut donc passer les 2 jambes du pantalon, 2 fois puisqu’il y a 2 côtés, sous le pied de biche, doucement tranquillement et en faisant bien attention que les coutures soient bien droites, et quand j’arrive à la fin, j’ai un amas de tissu qui m’empêche de voir ce que je fais. c’est un peu compliqué.

Quand je changerai ma MAC, j’en prendrai une avec un bras libre, mais ce n’est pas pour demain car cette (très) vieille machine de 40 ans (si, si) est très robuste (et je l’aime)…

Ensuite, j’ai cousu la fourche et posé la fermeture éclair et c’est là que les choses se sont compliquées. Comme c’est le 4ème pantalon que je couds, j’ai attaqué la confection de la braguette toute seule. A la 1ère tentative, elle était beaucoup trop étroite et du mauvais côté. J’ai donc décousu et ce fut un peu long et difficile car je ne voulais pas abîmer le tissu avec mon découvite qui coupe fort ! Finalement, j’ai pu venir à bout de cette pose et j’en étais plutôt contente.

Richard aime bien porter ce pantalon qui est très confortable grâce à l’élasthanne du tissu.

Et moi, je pense que la prochaine cousette sera facile et pour moi !!!

( vous avez vu les jolies fleurs qui poussent dans mon jardin ? il faut en profiter car cet été, tout sera sec et archi sec )

Bonne semaine et profitez de l’instant présent.

26 réponses sur “Je couds un pantalon pour un homme…”

  1. Ça m’épate trop ! Tu patronnes carrément tous les pantalons maintenant ! Et il est très réussi en plus ! Pour le tissu, je confirme, il est très beau, j’aime beaucoup la couleur.

    1. Je me fais beaucoup aider au cours de modélisme, ça évite tout un tas de bidouilles. Et toi, es tu contente de ce type de tissu pour ton Safran ? Merci de ta visite.

  2. Bravo ! Moi qui ai bien galéré avec mon jean, je suis admirative
    d’autant que j’ai refusé d’en faire un pour l’instant à mon mari !
    La couleur est top !
    Une petite question : quand tu parles des surpiqûres sur les jambes, si c’est celles sur les cotés (sur toute la longueur de la jambe), je ne vois pas ce que le bras libre apporte, tu ne peux pas enfiler la jambe dessus, les coutures ne seraient pas dans le bon sens.

    1. Tu as probablement raison pour les surpiqûres des jambes, ce sont bien celles des côtés et de l’intérieur des jambes. Comme je n’ai pas de bras libre à ma MAC et que je n’en ai jamais utilisé, je pensais que les difficultés que j’ai rencontrées provenaient de là…Je pense que je n’aurais jamais entrepris un pantalon si je n’avais pas eu la possibilité de me faire guider par une personne compétente. Merci de ta visite.

    1. L’avantage d’avoir patronné du sur mesure, c’est que j’ai un patron de base que je peux éventuellement modifier et refaire. (et puis, comme beaucoup de nos amis les hommes, mon mari DETESTE faire les boutiques de vêtements, alors que, curieusement, il pourrait passer des heures dans les magasins de bricolage…). Merci de ta visite sur mon blog.

  3. En voilà un de joli pantalon, qui va parfaitement ! je confirme, la couleur est très chouette … et patronner un pantalon, alors là, chapeau… Au passage, merci pour le commentaire sur le blog, cela m’a permis de découvrir le tien.

    1. C’est l’avantage de ces défis : ça permet d’aller voir les créations des autres et de connaître leur blog. Merci de ta visite.

  4. GRAND BRAVO. Rien ne t’arrête. Tu est maintenant une experte.
    Bonne continuation pour ton pantalon. ?… Même tissus ? Même coloris ?
    Bisoussssss

  5. C’est possible que j’en fasse encore un (mais pas tout de suite) car Clément le trouve bien à son goût. Merci de ta visite. Biz

  6. bravo pour le pantalon homme, j’ai pas encore tenté… c’est un beau défi alors comme toi j’ai hésité très… longtemps avant de changer ma MAC mais maintenant je ne jure que par ma nouvelle…

    1. Merci de ta visite. Le pantalon homme, ce n’est pas plus difficile que le pantalon pour femme. J’apprécie beaucoup tes dernières créations de recyclage à base de chemise pour homme qui va avoir une 2ème vie sympa.

    1. Merci de ta visite sur mon blog. ça m’a donné l’occasion d’aller faire un petit tour sur le tien. La veste en jean que tu viens de finir est vraiment réussie. Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *