Le sweat aux pastilles argentées (qui aurait dû ne jamais voir le jour…)

Normalement, ce sweat aurait dû  finir dans la poubelle ; lui et moi avions démarré sur de mauvaises bases …

A l’origine, j’avais commandé le patron du sweat Ondée de Deer And Doe, parce que je voulais un sweat court pour aller avec ma jupe Zéphyr cousue il y a quelques semaines. J’ai également commandé ce joli tissu pour sweat chez Tissus.net.

Et puis j’ai constaté que le modèle Ondée est très (trop) court et très (trop) cintré pour moi. Il est prévu pour des filles avec une taille toute fine, ce qui n’est plus mon cas… Dommage !!!

Pas de problème, j’avais commandé assez de tissu pour un sweat plus grand. J’ai donc décidé de couper un sweat Jeannette de Marie Poisson, en restant quand même sur une forme un peu près du corps (en vrai, ça veut dire trop serré dans ce cas).

J’ai coupé une taille 40; les manches étaient un peu serrées et l’emmanchure dos faisait un bec disgracieux. J’ai donc coupé les 2 emmanchures dos et devant de façon identique et j’ai ratiboisé un poil supplémentaire l’emmanchure dos.

Une fois ces ajustements finis, le sweat était trop serré (le tissu a une élasticité de 30% environ et c’est un peu insuffisant pour un vêtement serré). Tant pis, j’ai tenté poser une bande de 5 cm (ça fait 4 avec les coutures) tout le long de mes coutures latérales et de mes coutures de manches. Et de suite, je me suis sentie beaucoup plus confortable.

J’ai fait une encolure ronde dégagée.

Au final, je n’ai pas un sweat cintré, ni crop, mais il me plait quand même. Il ira mieux avec un pantalon qu’avec la jupe Zéphyr. Et j’ai quand même pu le rattraper (et ça n’était pas gagné).

Bonne semaine et profitez de l’instant présent.

 

13 réponses sur “Le sweat aux pastilles argentées (qui aurait dû ne jamais voir le jour…)”

    1. Comme tu le sais, le jersey cousu avec le point stretch est presque indécousable. Je n’avais que la solution de couper au niveau des coutures latérales et de rajouter la bande de tissu tout le long. Heureusement, j’avais assez de tissu pour ça sans avoir besoin de coudre un raccord ! Merci pour ta visite.

    1. Je reprendrai ce genre de tissu (c’est le « sweat d’été » ) et je pense que ça sera pour un sweat à manches raglan qui sera sûrement plus facile à ajuster. Merci beaucoup de ta visite.

  1. Malgré ces galères il est très sympa au final! En principe pour éviter les déconvenues de ce genre, je laisse toujours une grande marge de couture quand je teste un patron pour la première fois, surtout avec la difficulté du calcul de l’élasticité d’un tissu sweat ou jersey. Je suis une gran fan des patrons de Marie Poisson mais j’ai dû aussi les reprendre.

  2. J’ai remarqué qu’il faut une marge de couture supplémentaire pour les patrons de Marie Poisson (que j’apprécie beaucoup ) . Mais il y a toujours le problème des tissus stretch qui ont tous des élasticités différentes. Merci de ta visite. J’aime beaucoup ton blog à 4 mains.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *