Le top de Charlie

Je vais vous présenter une cousette qui m’a pris beaucoup de temps, non pas de couture, mais pour les ajustages car elle est destinée à Charlie qui n’ habite pas à proximité de chez nous, donc il a fallu que j’attende une visite puis une autre pour que le top soit ajusté correctement.

Le projet initial était une robe d’été, longue, portefeuille avec des bretelles fines. Il est issu de la revue Burdastyle n° 199  du mois de juillet 2016. C’est le modèle 102.

 

Ce modèle a servi de base car il répondait au cahier des charges : une robe longue, à bretelles fines et portefeuille.

C’est munies de ce projet que nous sommes allées ensemble chez Muriel, ma prof de modélisme pour en dessiner le patron.

Le top que je vous présente est une toile du haut de la robe, une toile portable évidemment, que j’ai réalisée une fois Charlie repartie. J’ai utilisé un plumetis noir que j’avais dans mon stock.

J’ai doublé la partie haute jusqu’à la ceinture, ce qui donne un rendu très propre endroit comme envers.

Techniquement, j’ai rencontré une petite difficulté quand il a fallu retourner les bretelles, qui sont assez fines. J’ai un peu bidouillé avec un crochet, puis un autre, puis une paille. J’ai pu finalement retourner mes bretelles mais ce fut long et ennuyeux.

Pour la doublure du top, je me suis inspirée du top Datura que j’ai cousu plusieurs fois ici , ici , ici et ici .

Les ajustages nécessitant la présence de Charlie étaient la longueur des bretelles et la pose d’une petite pression au niveau du décolleté pour prévenir les ouvertures intempestives. Et c’est ça qui a pris le plus de temps . Il est toujours mieux d’avoir son modèle sous la main pour procéder à quelques essayages…

Pour la robe, il faudra que Charlie choisisse un tissu d’été assez fluide, qui tombe bien mais pas trop lourd car la robe est longue et large en bas. Et pas transparent non plus car je ne veux pas doubler la robe tout entière. Je pense qu’il vaut mieux éviter le coton et choisir un tissu peu froissable. Nous ne pourrons donc pas l’acheter par internet car il faudra le toucher (le froisser…). Je pense que nous verrons ça au printemps quand les tissus estivaux sortiront.

Charlie semble satisfaite de ce vêtement tant au niveau du confort qu’au niveau du look.

« bon bout d’an » comme on dit en Provence et « à l’an qué vint »

Et profitez des bons moments en famille et entre amis.

 

16 réponses sur “Le top de Charlie”

    1. Bonjour Hélène, j’ai eu la chance de coudre pour une très jolie personne qui porte bien ce genre de vêtements. Meilleurs voeux pour 2020 pour toi et tes proches. Merci de ta visite et de ton gentil commentaire.

    1. Tu as raison ! Mais j’aime bien de temps en temps coudre pour quelqu’un d’autre que moi. En plus , Charlie s’intéresse à ce que je couds. C’est motivant. Bonnes fêtes de fin d’année.

    1. Je crois qu’il faudra attendre le printemps ou l’été que les 2 tourtereaux reviennent par chez nous. Je préfère être avec Charlie pour l’achat du tissu car le cahier des charges est assez précis. Donc la robe va se faire désirer… Bonnes fêtes de fin d’année.

    1. Bonsoir Nabel, moi aussi j’aimerais bien attaquer la robe. Mais je vais devoir attendre un peu car les tourtereaux ne vont pas revenir de si tôt. Merci de ta visite et bonnes fêtes de fin d’année.

  1. Tu as fait du beau travail. Le top est parfaitement ajusté. Je comprends tes difficultés car je viens justement de coudre des projets « à distance « . Heureusement que ces jeunes dames à la taille mannequin portent bien les vêtements. Je te souhaite une très belle nouvelle année.

  2. C’est rigolo, ce patron de robe portefeuille à bretelles m’a fait de l’œil à plusieurs reprises (il fait partie de ma pile d’anciens magazines Burda). Et je n’ai pas osé me lancer…
    Très joli en version haut en plumetis. Charlie doit être ravie.

    1. Coucou Mary, pour le moment je ne sais pas quand je pourrai coudre la version définitive de la robe. Charlie n’a toujours pas choisi le tissu et en ce moment, les choses sont compliquées. Elle se confine dans sa famille, avec Clément. Je les ai tous les jours au téléphone. Tout le monde va bien, c’est le principal. Merci pour ta visite et ton commentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *